Le métier de chauffeur de taxi moto à Paris prend de plus en plus d’ampleur, en même temps que le besoin pour ce type de transport augmente. En effet, les particuliers sont de plus en plus nombreux à faire appel à ce type de services, surtout pour ne pas se faire retarder par les embouteillages qui sont monnaie courante dans les grandes villes. La majorité des clients de ce type de transport est constituée de professionnels comme Bluebird Privileges qui se rendent à une réunion ou un rendez-vous d’affaires. Ce métier passionne de nombreuses personnes, il serait intéressant de savoir quelles sont leurs perspectives d’avenir, surtout en termes de salaire.

combien gagne un chauffeur de taxi moto ?

De nombreux chauffeurs de taxi moto à Paris et ailleurs, travaillent en indépendants, ils bénéficient d’un statut d’artisan. Ces personnes ne sont pas salariées au sein d’une entreprise, même si elles réalisent environ 90% de leur chiffre d’affaires dans celles-ci, et les autres clients leur viennent de leur carnet d’adresses personnel. Avec ce statut les chauffeurs sont maîtres de leur planning, mais ils ont la contrainte de devoir rouler de nombreux kilomètres afin d’atteindre leurs objectifs. Avec cette condition, le salaire du chauffeur se situe entre 2000 et 2500 euros nets mensuels, résultat de 12 à 14 heures de travail journalier, qui correspondent à 3 ou 4 courses. Les plus téméraires peuvent faire jusqu’à neuf courses en un jour. Oui ça fait beaucoup d’heures de travail par jour, c’est pour cette raison qu’il faut être passionné pour faire ce métier.

S’agissant des clients, ils sont généralement abonnés à ce service. Il faut compter environ 45 euros pour un trajet dans la ville de Paris et jusqu’à 200 euros pour des trajets un peu plus longs. Les passagers occasionnels des taxis moto à Paris, payent des tarifs différents. Il faut compter un premier montant de 20 euros pour la prise en charge, ensuite rajouter à cette somme 2 euros par kilomètre parcouru. Tout en gardant le statut d’artisan, certains chauffeurs se font louer le matériel de travail, et bénéficient d’autres avantages fournis par des sociétés de transport en taxi. Cela leur permet de démarrer leur activité dans de bonnes conditions. Ceux qui choisissent d’investir personnellement peuvent dépenser jusqu’à 30 000 euros, en fonction du confort qu’ils souhaitent offrir à leurs clients. L’investissement est amorti en moyenne, au bout de trois années d’exercice.

Quel salaire pour un chauffeur de taxi moto à Paris ?