rando trekking

Avant de vous lancer dans l’aventure du trekking au Maroc, que ce soit seul ou avec une agence spécialisée, il est important de prendre un temps de réflexion. En fonction de la destination que vous choisissez, de la difficulté de ce parcours, des objets à transporter, en fonction de tout cela la présence ou non d’une agence peut s’avérer importante. Partir en trekking seul donne une liberté de décision et d’organisation et de choix par rapport à son itinéraire qui peut être apprécié par certaines personnes. Gérer soi-même son organisation rend l’aventure encore plus intéressante et surtout lorsque l’on souhaite vivre véritablement l’aventure. Se lancer sur un terrain inconnu peut souvent conduire à de grosses difficultés. Il est aisé d’organiser et de mettre en place son trekking sur un itinéraire que l’on connait bien et qui est à proximité. Pour y arriver, on peut se servir de topoguides qui sont bien constitués par la Fédération française de randonnée pédestre. Les choses sont moins évidentes quand on souhaite visiter une région assez éloignée de ce qu’on connait, des terrains moins connus, des itinéraires avec moins de balises.

En optant pour un parcours sur lequel il faut porter du matériel, dormir dans des bivouacs et avoir une certaine autonomie alimentaire, le choix devient délicat. Plus la logistique du voyage est importante, plus il est important d’intégrer les aspects techniques des trekkings au Maroc ou ailleurs. Le niveau physique de l’activité ne doit pas être négligé, car si l’effort à fournir est intense, il sera plus difficile pour vous de partir en trekking seul. Vous devrez confier l’organisation de votre séjour à une agence spécialisée. Pour partir en voyage de trekking seul, il faut être doté de deux compétences : la compétence physique et la compétence technique. La compétence physique vous permet de parcourir aisément la distance que vous souhaitez franchir. La compétence technique est un savoir-faire grâce auquel vous pouvez lire une carte, faire la cuisine en bivouac, vous orienter dans un milieu inconnu, communiquer avec des étrangers, etc.

Vous devrez garder de la lucidité par rapport à tous ces critères, afin que votre trekking au Maroc se déroule dans de bonnes conditions. Vous devez pouvoir évaluer vos compétences en comparaison à vos objectifs, avant de prendre la décision de vous lancer seul ou avec une agence. Si votre volonté de vivre l’aventure n’accepte pas que vous vous lanciez dans un voyage « organisé », commenciez par faire de petits voyages, maitrisiez les niveaux intermédiaires avant de vous lancer dans des projets de plus grande envergure. C’est avec le temps que l’on acquiert de l’expérience, ainsi qu’avec la pratique. Testez-vous sur des itinéraires plus légers et moins dangereux, vous cultiverez ainsi votre capacité à rester seul pendant des jours, à marcher des dizaines de kilomètres par jour, etc. vous pouvez aussi associer les deux, c’est-à-dire tester un parcours avec une agence, et revenir plus tard le refaire seul.

Faut-il aller en trekking au Maroc seul ou avec une agence ?