immobilier international

Depuis 2007, le secteur immobilier connaissait quelques difficultés, la vente de maison en Andalousie et partout ailleurs en Espagne connaissait une baisse incomparable. Ce phénomène a également entaché la croissance économique de l’ensemble du pays. Avec l’année 2015, on assiste à une reprise progressive qui se manifeste par une remontée des prix, mais aussi l’augmentation du nombre de prêts immobiliers. Selon un rapport du cabinet de consulting KPMG, l’année 2015 constituait l’année 0 pour la reprise du secteur immobilier en Espagne. De nombreux professionnels du secteur sont d’accord pour confirmer que le marché immobilier sur le site https://actuimmobilier.yolasite.com/ est stabilisé et la reprise est amorcée même s’il est plus prudent de ne pas l’affirmer. La reprise dans le secteur immobilier est la conséquence directe de la reprise générale dans l’ensemble des secteurs macroéconomiques de l’Espagne. En vérité c’est l’ensemble de l’économie espagnole qui se relève après la crise de 2007.

Le redémarrage de la croissance dans le secteur économique et dans le secteur de l’emploi, la promotion à l’étranger de l’image de l’Espagne et une forte progression de l’activité touristique dans le pays, sont des facteurs qui encouragent les investisseurs, surtout ceux d’origine étrangère à se tourner vers les biens immobiliers commercialisés en Espagne. C’est ainsi que la vente de maison en Andalousie a fait un grand bond. Selon les chiffres de Bankia, il s’avère qu’en 2014, 17% des biens immobiliers acquis en Espagne furent achetés par des étrangers qui ne résident pas sur place. Au-delà de cela, les chiffres montrent que les banques recommencent à accorder des prêts aux investisseurs immobiliers. On observe une hausse des prêts à hauteur de 20% en 2015. Un climat de confiance est réellement en train de se rétablir dans la sphère immobilière espagnole.

Les experts qui sont optimistes quant à la reprise des ventes de maison en Andalousie et en Espagne affirment que cette reprise est due au fait que les prix ne pouvaient pas baisser plus qu’ils ne l’avaient déjà fait. Quand les prix ont baissé au maximum, les ventes ont repris progressivement. Cela se justifie par le fait que les investisseurs attendaient que les prix baissent au maximum avant de se lancer dans l’investissement. Les premières statistiques de 2015 ont rassuré l’ensemble des investisseurs, car elles montraient que durant le premier semestre 2015, 104 530 transactions immobilières ont été enregistrées. La tendance est à la progression et le nombre de transactions augmentera certainement.

À quel moment faut-il faire la vente de sa maison en Andalousie