Aide et prime à l’achat pour les scooters électriques

La prime à l’achat de scooter électrique remonte à 2017 et elle a été renouvelée pour l’année 2018. Cette prime concerne aussi bien les scooters 50 CC que ceux de 125 CC. La prime permet de bénéficier d’une somme allant jusqu’à 900 euros, et on peut lui ajouter des aides locales. En général que ce soit pour l’achat d’un 50 ou d’un 125 CC, le montant de la prime est le même toutefois on fait face à deux cas de figure selon la puissance de l’engin. Premièrement, si le scooter électrique que vous souhaitez acquérir affiche une puissance maximale inférieure à 3KW, l’aide ne dépasse pas 100 euros et elle ne pourra pas équivaloir à plus de 20% du prix de vente de l’engin. Dans le deuxième cas, votre scooter électrique sur l’article suivant https://www.jazt.com/v2/2twentyscooters-le-scooter-electrique-qui-ne-paye-pas-de-mine affiche une puissance de plus de 3KW, vous pouvez bénéficier d’une aide allant jusqu’à 900 euros sans excéder 27% du prix de vente du véhicule.

Si vous êtes dans le cas d’un scooter électrique dont la puissance est supérieure ou égale à 3 KW, le calcul de la prime est particulier, car il dépend de la puissance de la batterie qui s’exprime en kWh. Cette puissance peut être trouvée en prenant l’ampérage et la tension de la batterie. Dans ce cas, une batterie de 48V et de 60 Ah, soit une capacité de 2880Wh qui correspond à une puissance de 2,88 kWh. Le montant qui vous sera accordé en aide équivaut à 250 euros par kWh, sans dépasser 27% du prix d’achat du scooter sera acquis, et pour une limite de 900 euros. La prime sur les scooters électriques n’est pas accordée à tout le monde, il y a des critères d’éligibilité qui ont été fixés. Tout d’abord les engins dotés de batterie plomb ne sont pas éligibles aux aides.

Les futurs acheteurs qui sollicitent l’aide à l’achat de scooters électriques ne sont pas obligés de fournir des preuves des ressources. Pour bénéficier du bonus scooter électrique deux formules existent : soit le concessionnaire fait directement une avance à l’acheteur en la déduisant du prix de vente du scooter, soit l’acheteur demande que la prime lui soit versée et il se charge lui-même de faire l’avance durant l’achat. Les démarches pour obtenir sa prime peuvent être effectuées sur le site de l’Agence de Service et de Paiement, ASP. L’agence se charge du suivi des dossiers et du versement des primes en lieu et place de l’État. Le bonus donné par l’État peut être associé à diverses aides comme celles accordées par certaines villes ou encore la prime à la conversion lorsque l’acheteur envoie son ancien véhicule diesel ou essence à la casse.

Explorer les endroits intéressants du pays lors d’un séjour au Costa Rica

Costa Rica

La capitale San José est incontournable. Cette ville permet de découvrir quelques établissements de conservation d’œuvres d’art comme le musée du Jade. Les nouveaux venus croiseront en cours de route d’autres aventuriers à Montezum. C’est l’endroit de prédilection des touristes variés allant des musiciens, des yogis, des écologistes… En effet, cette partie de Nicoya renferme des structures ou des cadres adaptés aux repos. Sinon, cet Etat de l’Amérique centrale plaît pour réaliser des randonnées, du surf, du snorkelling…

Visites naturelles du Costa Rica

Le village de Puerto Jiménez constitue un point de départ intéressant pour faire des explorations hors des sentiers battus. Le passage à travers ce bourg est obligatoire pour se diriger par la suite vers le Parc national Corcovado. Le trajet semble déjà émouvant. À bord d’un 4 × 4, les voyageurs auront l’occasion d’apprécier les merveilles qui se situent en cours de route. Le véhicule tout terrain s’arrête au seuil de la porte de la réserve protégée. L’aventure se poursuit en marche. Les baladeurs expérimenteront de nouvelles choses comme de sa nature riche. La taille de l’endroit est frappante. La localité permet la pratique du trek. L’enclos renferme plusieurs espèces de mammifères primates comme des singes. Autrement, la qualité de la biodiversité impressionne par sa beauté exceptionnelle. En outre, les professionnels de la plongée sous-marine comblent leur plaisir à l’Isla del Cano.

Dégustation du casado costaricain

Les Costaricains mangent tous du casado. Les touristes en dégusteront sûrement lors d’un séjour au Costa Rica. Cette nourriture se consomme dans tout le pays. Elle est composée de riz, de haricots, de bananes ou de viandes présentés sur une même assiette. Ce menu se mélange aux légumes non crus comme les salades. Sinon, d’autres ingrédients s’ajoutent à la liste tels que les tapiocas, les petits concombres… À en croire aux portions, les vacanciers auront de quoi terminer la journée entière sans avoir faim. Au fait, ce plat évoque quelque chose en lien avec la relation de couple. Il est à présenter aux hommes mariés pour son goût et de sa quantité suffisante. À la fin du voyage, les touristes auront beaucoup d’histoires à raconter à propos de ce mets spécial.

Fondre dans l’ambiance des festivités traditionnelles du Costa Rica

Le Día del Boyero réunit beaucoup de monde. Les Costaricains envahissent la capitale pour participer à cette fête emblématique du pays. Elle s’effectue généralement tous les mois de mars. C’est l’occasion idéale pour exposer les charrettes à bœuf au public. Pour cela, la décoration de cet instrument servant aux plantations de café est de rigueur. Toute la population est dans l’effervescence totale et s’amuse beaucoup. En dehors de ce défilé exceptionnel, les aventuriers expérimenteront d’autres découvertes avec la Fiesta de los Diablitos. Les habitants revivent les scènes d’affrontement des colons contre les autochtones. Les participants arborent des tenues spéciales et portent des masques. Aussi, les danses y trouvent également leur compte. Bref, ce pays a tout d’une destination mémorable.

 

 

Le miki breton et les autres bonnets d’origine française

MIKI URL BLEU

Avec la mondialisation, nous avons accès à des produits fabriqués à travers le monde. Ainsi, en France on peut retrouver dans ce site https://www.betonxcire.com/23-shop/forme-miki des produits asiatiques, américains, africains, etc. Quelques fois on ressent le besoin de retrouver ses racines ou simplement d’afficher son appartenance en consommant des produits de son pays d’origine. Il en est de même pour les bonnets, certains préfèrent porter essentiellement des bonnets d’origine et de production française. Nous verrons dans cet article quelques marques qui produisent et commercialisent les bonnets français, afin de faciliter votre choix. Il faut déjà savoir qu’il y a de nombreuses marques françaises proposant des modèles différents et qui suscitent l’intérêt des passionnés, parmi lesquels le miki breton qui compte parmi les plus connus.

Des bonnets français pour toutes les occasions

L’une des marques nationales les plus remarquées dans le paysage des bonnets en France est Le Drapo. La notoriété de cette marque s’est faite par un lancement, ou plutôt une naissance sous les projecteurs. En effet lors des mondiaux de ski en 2009 dans les Alpes, le champion Jean-Baptiste Grange arborait fièrement un bandeau tricoté par sa petite sœur et portant les couleurs bleu, blanc, rouge. C’est ainsi que plusieurs autres membres de l’équipe de France furent intéressés par ce modèle et en demandèrent. Progressivement le bandeau tricolore est devenu un porte-bonheur et même un symbole. La production a donc pris son envol et dorénavant on retrouve les bonnets et bandeaux Le Drapo un peu partout en France. La marque connait pratiquement la même popularité que le miki breton. Ils proposent en moyenne 140 modèles différents, pour tous les goûts. Il est donc possible avec cette marque de rester au chaud en défendant les couleurs de son pays. Le Drapo propose ses modèles avec différents drapeaux : Autriche, France, Suisse, Japon, Norvège, etc. Les bonnets sont fabriqués en France, certaines étapes sont faites à la main et d’autres à la machine. Les modèles sont doublés de polaires et sont adaptés autant pour la ville que pour le sport. Ce sont des modèles qui conviennent à tous les âges et tous les styles.

PIPOLAKI est une marque de bonnets beaucoup plus ancienne, qui a vu le jour en 1962 par son fondateur André Olibet qui fabriquait déjà des bérets depuis 1819. Le terme PIPOLAKI vient de Finlande et signifie « bonnet de laine ». Pourtant il s’agit bien d’une marque d’origine et de fabrication française. La marque propose des bonnets, des miki bretons, des écharpes, des gants, etc. Le tout dans différents matériaux comme la laine, le polaire, le Gore-Tex, et bien d’autres. On y retrouve des modèles pour hommes, femmes et même pour enfants. La marque utilise des techniques de fabrication ancestrales qui reflètent bien la tradition française et ses valeurs. À l’origine les produits PIPOLAKI étaient destinés au ski, dorénavant on les porte même en ville. Tous les styles sont concernés. Les adeptes de la tendance nordique apprécieront les modèles aux motifs alpins, aux tons vifs et éclatants avec leurs pompons et leur maille épaisse qui protège du froid. La marque propose aussi des modèles sportifs grâce à ses partenariats avec des sportifs, notamment Thibaud Dushosal qui fait du free ride ou encore Annie Famose skieuse professionnelle, etc. Grâce à ses modèles uniques et sa qualité française, PIPOLAKI séduit de plus en plus au point de participer à des événements et d’établir des partenariats avec des structures sportives.

Landing : Des bonnets made in France pour vos activités sportives

Certes on retrouve des marques qui proposent différents modèles de bonnets, pour toutes les occasions, mais certaines choisissent de se spécialiser. Nous avons par exemple la marque Landing, qui a choisi de proposer essentiellement des produits de tête pour les sportifs. Vous aurez donc du mal à trouver le miki breton dans leurs collections. Landing est une marque d’origine toulousaine qui a les préférences de ceux qui pratiquent et aiment les sports de glisse extrêmes et le snowboard. C’est une marque à la fois moderne et street wear que les pratiquants de skateboard affectionnent également. Landing a vu le jour en Haute-Garonne en 2005 et a largement dépassé les frontières de la France. Ce n’est plus seulement une marque de bonnets ou autres accessoires de tête, c’est devenu une véritable expérience. La marque possède une équipe constituée de passionnés de sport de glisse qui portent les accessoires Landing et font des vidéos de leurs exploits sportifs. Landing compte de nombreux magasins en France et à l’étranger.

Les riders et ceux qui pratiquent les sports de glisse en général affectionnent la marque Landing parce qu’elle rejoint le style streetwear, tout en proposant des modèles épurés et urbains. Les bonnets Landing sont disponibles sous différents tons comme le gris et le bleu marine pour ceux qui recherchent un style hipster et neutre, mais aussi des modèles plus osés. Vous pourrez par exemple trouver des modèles à gros pompons, des miki bretons ou des bonnets courts avec des motifs particuliers. Parmi les motifs les plus communs, nous pouvons citer les torsades qui sont appréciées par les femmes, les patchs à l’image de la marque, les rayures, les motifs nordiques et alpins, etc. La marque Landing montre bien que l’on peut avoir des accessoires d’origine française qui respectent les tendances, tout en étant solides et fonctionnels. Vous savez désormais vers quelles marques vous tournez si vous cherchez des bonnets purement français, peu importe que vous ayez un style hipster, casual ou même sportif.

Le Mée-sur-Seine s’offre à vous sur la terrasse d’un restaurant

la-salle-de-restaurant

Lorsque l’on s’assoit à une terrasse de restaurant du Mée-sur-Seine, la première chose dont on se rend compte c’est la densité des espaces naturels et la quantité de fleurs que l’espace propose. La commune est en réalité construite autour d’un parc d’une superficie de 10 hectares. On retrouve tout de même d’autres parcs dans la ville comme le Chapu, Pozoblanco, Fenez, Lyve ou Debreuil. En plus de cela on retrouve aussi des massifs boisés, notamment le Bois de Marché Marais, le Bois de l’Étrier, le Bois de Courtilleraies. En gros, le tiers du territoire est occupé par les espaces naturels. Il faut savoir qu’en 1938, Le Mée-sur-Seine comptait environ 900 habitants, aujourd’hui on en compte plus de 20 000 qui sont organisés dans 4 quartiers : Plein-Ciel qui compte 1300 habitants, Le Mée Village qui en compte 2500, Croix-Blanche qui compte 7000 habitants et Courtilleraies qui en regroupe 10500.

Les terrasses de restaurant du Mée-sur-Seine https://www.lesfoursachaux77.com/ ont du cachet grâce à tout cet environnement « végétal ». Au-delà de cela, la commune a une personnalité bien assise et elle présente quatre principales caractéristiques. L’une des premières caractéristiques est le niveau d’équipements publics qui est supérieur à la moyenne des communes. Mée-sur-Seine est dotée d’une vie culturelle bien fournie avec la saison culturelle, le musée Chapu, un espace multimédia, une bibliothèque, des animations publiques au cours de l’année, des salons et aussi des expositions. La vie associative à Mée-sur-Seine est riche, avec plus de 170 associations enregistrées. Le Mée-sur-Seine fait preuve d’un engagement fort pour favoriser le développement durable à travers l’utilisation du chauffage par géothermie, la gestion raisonnée des espaces verts et la protection des pistes cyclables.

Sur le plan économique, Le Mée-sur-Seine présente deux zones d’activités qui abritent plus d’une centaine de commerçants et des artisans, permettant ainsi aux habitants d’avoir accès à tout ce dont ils ont besoin au quotidien. Déjeuner sur la terrasse d’un restaurant au Mée-sur-Seine vous permettra de découvrir ses infrastructures culturelles, sportives et scolaires. Sur le plan culturel la commune abrite de nombreux talents et des infrastructures pour les accompagner et encourager l’expression artistique : la médiathèque la Méridienne, la salle de spectacles le Mas, la Maison des jeunes et de la culture, l’école de musique et de danse, et le musée chapu. Les sportifs ne sont pas mis à l’écart avec plus de 16 infrastructures appropriées : un complexe de football, 4 gymnases, 1 piscine, 2 courts de tennis, 4 city-stades, 1 boulodrome et 1 dojo. Les enfants bénéficient en plus de 36 aires de jeux. En termes d’infrastructures scolaires, on retrouve dans la commune 20 établissements scolaires de la maternelle jusqu’au Baccalauréat.

Les adresses à privilégier pour les aventuriers pendant leur séjour en Argentine

Argentine

Pays d’Amérique latine, l’Argentine est une destination de rêve pour les routards en quête d’aventure inédite. En effet, cette contrée regorge de lieux fascinants où les estivants pourront s’adonner à une multitude d’activités passionnantes. De plus, ces destinations offrent aux vacanciers la chance de découvrir de nouvelles cultures et vivre un dépaysement total.

Quebrada de Humahuaca, un canyon aux mille et une merveilles d’Argentine

La Quebrada de Humahuaca est une adresse immanquable pendant un circuit d’aventure en Argentine. Ce canyon, d’origine fluviale et tectonique, se trouve au nord-ouest du pays, dans la province de Jujuy. Grâce à ses beaux paysages et ses vestiges précolombiens, ce site est classé en tant que patrimoine mondial. En entreprenant une randonnée dans cette merveille naturelle, les routards sont invités à voir Purmamarca. Ce village est connu pour sa curiosité géologique, le Cerro de los Siete Colores. Ce flanc de montagne possède des couleurs variées allant du beige au violet. Les vacanciers ont également la chance de visiter Humahuaca. Cette localité est la ville la plus peuplée de la Quebrada. Elle est la terre natale du célèbre flûtiste Uña Ramos. Par ailleurs, un trek dans ce canyon est une occasion pour les voyageurs d’explorer Tilcara. Cette bourgade est renommée pour ses ruines historiques et ses musées.

L’Aconcagua, une perle géologique de la province argentine de Mendoza

Surnommée le « colosse de l’Amérique », l’Aconcagua est la plus haute montagne du continent américain. Cette formation géologique de 6 962 m d’altitude est localisée à l’ouest du pays, près de la frontière chilienne. Elle est une destination immanquable pour les estivants pendant un séjour en Argentine. Plusieurs sentiers permettent aux vacanciers de se rendre au sommet de ce synclinal. Cela dit, la voie Normale est la piste la plus aisée pour escalader cette merveille géologique. En effet, cette piste offre aux aventuriers la chance de passer chaque nuit dans un refuge. De plus, la neige y est quasiment absente. Pendant l’ascension de ce massif rocheux, les voyageurs apercevront plusieurs spécimens d’oiseaux, dont la perdrix des Andes et l’urubu noir. Les amoureux de la nature croiseront également des mammifères tels que le renard de Magellan et le guanaco. Pour information, l’été est la période propice pour gravir l’Aconcagua.

Le parc national Tierra del Fuego, un sanctuaire naturel d’Argentine

Tierra del Fuego est une des destinations qui mérite un détour lors d’un circuit d’aventure en Argentine. Cette aire protégée de 630 km² est la réserve la plus australe du territoire. Elle possède un paysage montagneux composé de tourbière et de forêt. En explorant ce havre de paix, les globe-trotteurs apercevront plusieurs variétés de plantes. Parmi les espèces inventoriées, on peut citer le berbéris à feuilles de buis, l’usnée barbue et la céraiste des champs. Les routards croiseront aussi de nombreux mammifères comme le guanaco, la loutre du Chili et le renard gris d’Argentine. Par ailleurs, une escapade dans ce site est une opportunité pour les passionnés d’ornithologie de voir divers oiseaux. Pour information, seuls 2 000 ha de ce parc est accessible au grand public. En outre, des sentiers balisés permettent aux randonneurs de découvrir la faune et la flore de cette réserve.

Une virée inoubliable à travers les hautes terres et anciens vestiges iraniens

Iran

Doté d’un paysage magnifique à travers ses massifs et ses villes pittoresques, l’Iran est une destination phare pour les touristes à la recherche de l’aventure. Ses plaines et ses montagnes sont parsemées de sites légendaires et forment un parcours rempli d’expérience et de détente pour beaucoup de voyageurs. Les sentiers des montagnes d’Alborz et de Zargoz séduiront les inconditionnels de la randonnée grâce à leur authenticité. Les touristes iront se balader dans les hautes altitudes, dans une atmosphère sereine, à la rencontre des nomades qui traversent les dômes iraniens avec leurs animaux. En outre, ils visiteront l’ancienne citadelle de Persépolis, marquant un épisode comblé d’histoire au cours de leur périple. Ils seront au cœur du désert pour explorer une cité antique renfermant un passé intrigant et fantastique, issu d’une civilisation d’antan qui a influencé quelques pays du Moyen-Orient. Tout un programme rempli d’activité attend les vacanciers dans chaque itinéraire à franchir durant leur séjour. L’Iran ne manquera pas de surprendre les plus curieux grâce aux traces laissées par l’Empire Perse dans cette merveilleuse nation.

S’évader en pleine montagne pour une aventure inédite en Iran

Situées dans le versant nord du pays, les montagnes d’Alborz constituent un incontournable pour les férus du sport et de la nature. La convivialité des villageois et des habitants des hautes montagnes motivera les touristes à découvrir les merveilles de cette contrée extraordinaire. Ces derniers seront séduits par la vue imprenable des environs qui ornent les pistes d’Alborz. Pour braver les climats en altitude, des accessoires et matériels sont proposés par quelques agences locales afin de mieux s’équiper lors de l’expédition évasive.

Ces opérateurs suggèrent également des bouteilles à oxygène pour ceux qui auront du mal à respirer au cours de la traversée. Les adeptes du ski arpenteront les sentiers du pic de Damâvand, un endroit couvert de neige presque toute l’année. C’est d’ailleurs une occasion à ne pas manquer pour faire un peu de snowboard. Les globe-trotters franchiront ensuite les rudes chemins du Sud pour atteindre les massifs de Zargoz. Sur place, ils feront peut-être la rencontre des Bakhtiari, un des peuples nomades qui ont choisi de pérenniser leur mode de vie pastorale.

Une randonnée de découverte dans le cœur de l’Empire Perse

Après avoir dompté les montagnes iraniennes, les randonneurs effectueront une autre traversée encore plus enivrante. Il s’agit d’un parcours ayant pour but de retracer le passé d’une grande civilisation à Persépolis. Pour ce périple, un guide est nécessaire afin de se délecter des récits de chaque vestige qui embellit les sites à visiter tout le long du circuit en Iran. Construit dans les immenses plaines de Marv-e Dasht, Persépolis fut une des capitales de l’Empire perse.

Elle a été érigée pour la réception des peuples perses au cours de chaque Nouvel An Nowrruz, durant lequel ces derniers offraient des cadeaux à leur souverain. Les baladeurs devront arpenter l’un des escaliers du côté ouest pour aller vers la grande terrasse. Les inconditionnels de l’architecture contempleront en direct la magnificence des ruines d’édifices en marbre qui enjolivent la métropole. Ils seront éblouis par la beauté du prestigieux palais d’Apadana. Les immenses colonnes gigantesques témoignent l’intelligence des bâtisseurs qui ont été sollicités par le Roi Darius Ier, pour créer la ville de Persépolis. Les autres allées conduisent entre autres, vers la porte des nations.

Découvrez le lit d’enfant idéal au salon Baby 2018

lit enfant

Depuis 21 ans, le salon Baby 2018 est devenu le rendez-vous immanquable des futurs parents, et même de ceux qui le sont déjà. Ce salon est organisé chaque année au cœur de la ville de Paris durant le mois de mars. Il offre une occasion inespérée aux parents de se rapprocher des grandes marques dédiées aux enfants, notamment en termes de puériculture. Cette année le salon s’est tenu les 16, 17 et 18 mars à la Porte de Versailles. Ce sont 150 exposants et autres acteurs du secteur qui s’y sont retrouvés, y compris les magazines dédiés. Depuis sa création en 1997, le salon Baby a pour principal objectif d’apporter aux futurs parents et aux nouveaux, les outils nécessaires à l’accueil et à l’éducation de leurs enfants. Ils ont l’occasion d’y découvrir les innovations en termes de produits et de marques, et même de les essayer. Il y est donc possible d’essayer un nouveau modèle de lit d’enfant dans cet article : http://www.mariefrance.fr/deco/cest_maintenant/lit-superpose-bois-enfant-fp-420963.html, avant sa mise sur le marché, afin de déterminer s’il conviendra au confort de votre enfant.

Au-delà du secteur des meubles, les parents y ont la possibilité de se faire éduquer sur les bons gestes liés à la maternité, comme l’allaitement, l’alimentation ou l’hygiène de l’enfant. Pendant les quelques jours que dure le salon, des ateliers sont également proposés aux visiteurs, en plus des rencontres avec les professionnels. Une chose est sûre on en repart avec de bons conseils, les bons plans et les adresses incontournables sur les lits d’enfant et autres aspects de l’éducation des enfants. Les espaces sont ouverts, alors les visiteurs peuvent poser toutes les questions qui les taraudent aux experts présents. Les essais de produits servent d’aide au choix des produits à acheter, tandis que les rencontres et ateliers forment aux bonnes pratiques comme les massages de bébé, le portage, les gestes pédiatriques, etc.

Parmi les ateliers proposés aux parents, nous pouvons citer l’éveil musical, l’espace bien-être, la peinture sur ventre, le décodage des pleurs de bébé, « stop aux crises », etc. Le stand de la Croix-Rouge propose également des initiations aux premiers gestes de secours. Pour les enfants des spectacles divers sont organisés, afin de les distraire durant le salon. Ne vous posez plus de questions, le salon Baby est le lieu approprié pour éduquer les parents et leur donner plus de confiance en eux pour l’arrivée de leurs enfants. Ce salon vous prépare sur différents sujets, vous guide dans le choix du futur lit d’enfant et autres meubles, vous éduque sur les gestes de puériculture et surtout vous permet de trouver des réponses à toutes vos préoccupations sur les bébés et enfants grâce à la présence d’experts.

Recommandations sur les linges à installer dans les lits d’enfants

lit mezzanine pour enfant

De nombreux linges accompagnent souvent les lits de bébés, il est important d’avoir des informations sur ces accessoires avant de les sélectionner. Parmi ces accessoires nous pouvons citer par exemple les moustiquaires. Depuis quelques années, les parents se tournent vers les moustiquaires pour protéger leurs enfants des piqûres. Il y a encore quelque temps le ciel de bébé tenait le même rôle sur le lit d’enfant. On trouve sur le marché, différents modèles de moustiquaires, notamment certains qui sont adaptés aux lits des plus petits. On retrouve principalement deux modèles pour les lits mezzanine pour enfants : le modèle recouvrant et le modèle baldaquin. La moustiquaire recouvrante est parfaite pour des lits parapluie, et les recouvre complètement, comme le précise le nom du modèle. Quant à la moustiquaire baldaquin, que l’on appelle également moustiquaire ciel de lit se suspend juste au-dessus du lit et descend jusqu’au sol. Ainsi l’enfant est totalement protégé contre les moustiques et autres qui pourraient l’attaquer. Peu importe le modèle que vous choisissez, optez pour des modèles aérés qui n’affectent pas l’accès de l’air à votre enfant et qui ne lui donneront pas chaud durant la nuit.

Lorsque votre enfant a moins de 18 mois, il est fortement déconseillé de lui mettre du linge dans son lit. Le risque que l’enfant s’étouffe avec du linge et qu’il soit victime de mort subite est assez élevé. Jusqu’à cet âge, évitez les oreillers, les couettes, ou les couvertures, ce sont des éléments qui pourraient s’avérer dangereux. Par contre vous pouvez installer une alèse dans le lit d’enfant ou un drap-housse, sans plus. L’un des éléments adaptés pour le bébé est la gigoteuse ou turbulette. On en trouve pour tous les types de climats et saisons, ainsi que pour tous les styles. Vous trouverez par exemple la polaire pour la saison hivernale ou des modèles à manches amovibles pour la saison chaude. On retrouve aussi des modèles à zip, avec boutons à pression, etc.

Une fois que votre bébé sera plus grand et que vous l’installerez dans un lit d’enfant plus grand, vous pourrez intégrer du linge à la literie de votre enfant. Dans ce contexte, vous devez également choisir des accessoires à base de matériaux naturels afin de limiter les allergies, et ils régulent bien la température de l’enfant. Le coton est la matière la plus appropriée pour ce type d’accessoires. Optez pour un tissu 100% naturel qui dure plus longtemps et est plus doux. Vous pouvez aussi opter pour la percale qui est une matière fine et facile à entretenir.

Conditions de paiement de taxes dans l’immobilier à Marrakech

immobilier marrakech

Les transactions d’achat ou de vente dans le secteur immobilier à Marrakech et au Maroc  sur l’article suivant http://www.cotemedina.com/2000-2018-marche-riads-a-marrakech/ sont soumises à de nombreuses taxes et frais, que ce soit avant, pendant ou après la transaction. Parmi les taxes auxquelles le vendeur est soumis après sa transaction, nous pouvons citer la taxe d’habitation qui compte parmi les plus fréquentes.

La taxe d’habitation et ses exonérations dans les transactions immobilières au Maroc

La taxe d’habitation qui était connue à l’époque sous le nom de taxe urbaine, s’applique à tous les immeubles bâtis ainsi qu’à tous les biens immobiliers où résident des occupants et qui sont considérés comme logements principaux ou logements secondaires. Cette taxe, contrairement à l’impôt relatif aux profits fonciers s’applique aussi aux biens cédés à un parent ou à un proche comme héritage ou pour une autre raison. Cette taxe montre bien la complexité des transactions dans l’immobilier à Marrakech ou au Maroc . La taxe d’habitation est déterminée par rapport à sa valeur sur le marché de la location des biens. Cette valeur est fixée par la commission de recensement, qui se base sur une comparaison ou une appréciation personnelle. Une fois que la valeur locative est déterminée, elle évolue tous les 5 ans à hauteur de 2%, en progression.

S’agissant des exonérations et abattements dans le secteur immobilier à Marrakech et au Maroc, ils sont nombreux. Un abattement de 75% est appliqué lorsque le bien immobilier est utilisé comme résidence principale ou qu’il est utilisé par des proches ou parents à titre gratuit. Cet abattement est appliqué aux Marocains résidant à l’étranger qui utilisent ce logement comme résidence principale au Maroc et qui est utilisé par des parents ou proches, en leur absence à titre gratuit. La taxe d’habitation ne s’applique pas non plus sur les biens immobiliers neufs, encore moins sur les extensions, si le logement est utilisé comme logement principal durant au moins 5 ans à partir de la date d’obtention du permis de bâtir. Autre exonération, lorsque le bien est considéré comme logement économique durant la durée de l’emprunt et même 15 ans après la fin du paiement du crédit immobilier. La taxe d’habitation est calculée selon un barème précis. La taxe comme nous l’avons dit est fixée à partir de la valeur locative du bien, par la suite des tranches sont fixées pour le paiement de la taxe. Pour une valeur locative comprise entre 0 et 5 000 dhs, la taxe d’habitation s’élève à 0%, pour une valeur comprise entre 5 001 et 20 000 dhs, la taxe d’habitation s’élève à 10%, Lorsque la valeur locative est comprise entre 20 001 et 40 000 dhs, la taxe s’élève à 20% et enfin pour une valeur locative supérieure à 40 000 dhs, la taxe d’habitation est de 30%.

Quels avantages y a-t-il à rouler en voiture de collection ou ancienne ?

Carte grise

Rouler en voiture de collection ou en voiture ancienne, présente de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients. Il faut en avoir conscience avant de se lancer dans l’aventure. Les voitures de collection ou anciennes, n’étaient pas encadrées sur le plan juridique et même sur le plan technique il y a encore quelques années. Depuis 2009, on retrouve des lois structurées qui encadrent ce type de voitures. Qu’il s’agisse de la carte grise ou des documents dont les véhicules de collection ont besoin pour circuler normalement. Sachez que même pour les voitures de collection vous pouvez obtenir la carte grise en ligne dans le 91 Essonne et dans tous les départements. L’un des premiers inconvénients quand on utilise une voiture de collection, est son entretien, et sa mécanique. Pour qu’une voiture soit reconnue comme de collection, il faut que cette dernière soit âgée au minimum de 30 ans. La Citroën 2CV par exemple est considérée comme voiture de collection, mais il faut faire attention à la fragilité du moteur, mais aussi celle de la carrosserie. Il faut aussi préciser que les pièces de ce type de véhicule sont rares, le mieux est de se rapprocher des professionnels pour faire l’entretien de ce type de véhicules.

En ce qui concerne les assurances, les conditions et les critères ne sont pas les mêmes pour les voitures de collection. Une police d’assurance pour les voitures de collection coute moins cher que pour les voitures classiques. Cela se justifie par le fait que ceux qui possèdent des voitures de collection sont généralement plus prudents que les autres, et en plus ils ne se servent pas souvent de leurs véhicules. Avant d’assurer un véhicule de collection, il est souvent imposé de posséder une autre voiture assurée. Quelques fois on peut aussi imposer d’autres conditions comme un certain nombre d’années de permis de conduire, un minimum de kilomètres à l’année, l’absence de deuxième conducteur, etc.

Depuis que la réglementation sur les voitures de collection est sortie en 2009, ces dernières peuvent rouler dans les différents départements. Ce qui a facilité la souplesse dans les contrats d’assureurs. Obtenir une carte grise pour une voiture de collection nécessite d’avoir au préalable une attestation de la Fédération française des Véhicules d’époque, en abrégé la FFVE. Le coût de cette attestation est de 50 euros et prouve que la voiture est effectivement de collection. Avec une carte grise pour voiture de collection, le contrôle technique est exigé tous les 5 ans au lieu des 2 années demandées pour les voitures classiques. Avec la voiture de collection, la vignette Crit’Air n’est pas exigible.